JOUKOV

Joukov



(1896-1974)

Maréchal de l'Union soviétique, était apprenti fourreur avant d'entrer en 1915 aux Dragons de Novgorod. Il fut décoré de la Croix de Saint-George pour bravoure durant la Première Guerre mondiale, combattit dans les rangs de la Cavalerie Rouge pendant la guerre civile et commandait une brigade en 1930. En août 1939, il battit les Japonais à Khalkin-Gol en Mandchourie.

Devenu chef d'état-major de l'Armée Rouge en 1941, après l'invasion allemande, il fut envoyé pour aider Vorochilov dans la défense de Leningrad, puis rappelé afin de mettre au point la contre-offensive devant Moscou. Ensuite, en tant que Commandant en chef adjoint, il joua un rôle majeur dans la mise au point des opérations soviétiques et partagea le mérite de la contre-offensive de Stalingrad en 1942 et de l'opération Koursk-Orel en 1943.

En 1944, il coordonna les actions des ler et 2e Fronts de Biélorussie pour l'Opération Bagration et, en avril 1945, son ler Front de Biélorussie prit Berlin. Ainsi qu'il convenait, Joukov reçut la capitulation allemande au nom du Haut Commandement soviétique. Sa grande popularité attira les soupçons de Staline qui le destitua, mais il émergea comme ministre de la Guerre en 1955. Khouchtchev le limogea en 1957 et il fut attaqué pour « erreurs et distorsions » et «conduite anti-Parti». On le réhabilita en 1966.