JOFFRE

Joffre



(1852-1931)

Le maréchal Joseph Joffre naquit prés de Perpignan. Officier du génie lors du siège de Paris, it fut integré dans l'armée régulière en 1871. Aprés avoir prise les premières années de sa carrière à construire des forteresses en France, il postula pour un poste outre-mer, et se retrouva à la tête dune compagnie du génie en Indochine, avant de devenir ingenieur-chef à Hanoi.

Suivirent d'autres nominations coloniales : en 1893 il instaura l'autorité française a Tombouctou, puis servit sous les ordres de Gallieni à Madagascar. Il fut nommé directeur du génie au ministère de la Guerre en 1905, commanda une division en 1906, un corps en 1908, et devint directeur des services de I'arrière en 1910.

En 1911, il est chef d'etat major general de l'armée et vice-president du Conseil supérieur de la guerre, c'est à dire commandant en chef en cas de mobilisation. Bien qu'il repugnat à admettre I'echec de son plan XVII, sa force morale redonna courage à son armée. Il remporta la première victoire de la Marne (septembre 1914) et reussit à freiner la course vers la mer des troupes allemandes.

En 1915, nommè commandant en chef des armées françaises, son autorité fut de plus en plus critiquée par les milieux politiques, et en décembre il fut remplacé par Nivelle.