LES SOUS-MARINS CLASSE AGOSTA

Conçus par la Direction technique des constructions navales comme des sous-marins océaniques à propulsion classique très silencieux et très performants, les bâtiments de la classe Agosta sont armés de quatre tubes lance-torpilles montés à l'avant et dotés d'un système de refouloir pneumatique à rechargement rapide qui tire les projectiless avec une signature sonore minimale. Ces tubes sont d'un type entièrement nouveau qui permet au sous-marin de lancer les engins quelles que soient sa vitesse et sa profondeur.
Les quatre unités de cette classe actuellement en service dans la marine française représentent ses derniers sous-marins à propulsion classique; il s'agit de lAgosta (S620), du Beveziers (S621), du La Praya (S622) et de l'Ouessant (S623), qui furent tous construits dans le cadre de la loi-programme de 1970-1975 pour succéder aux bâtiments de la classe Daphné. La marine espagnole a construit quatre Agosta au début des années quatre-vingt, le Galerna (S71), le Sciroco (S72), le Mistral (S73) et le Tramontana (S74), en utilisant l'équipement électronique français et les torpilles L5, F17 et E18. Le Pakistan a acheté en 1978 deux exemplaires de cette classe (à l'origine destinés à l'Afrique du Sud, mais frappés d'embargo), le Hashmat (S135) et le Hurmat (S136); ce pays est intéressé par l'acquisition de deux autres Agosta, et une commande a semble-t-il été passée en 1963, sans que l'on sache encore cependant qui, de la France ou de l'Espagne, doit les construire. Toutes les unités françaises seront pourvues dans le milieu des années quatre-vingt du SM.39, version lancée en plongée de l'engin antinavire Exocet.
L'Agosta (S620) est le navire tête de série de la dernière classe de sous-marins classiques construite pour la marine française.

Sous-marin 9, il fût coulé en 1944 en mer noire par un bombardement

CARACTERISTIQUES

DEPLACEMENT

1 480 t en surface, 1 760 t en plongée.

DIMENSIONS

longueur, 67,60 m; largeur, 6,80 m; tirant d'eau, 5,40 m.

EQUIPAGE

54 officiers et matelots.

EQUIPEMENT

1 radar de veille surface DRUA 23, 1 sonar DUUA 2A, 1 sonar DUUA 1D, 1 sonar DUUX 2A, 1 sonar DSUV 2H, 1 système ESM (mesures électroniquess d'appui) ARUR, 1 système ESM ARUD et 1 direction de lancement de torpilles avec ensemble central de calcul.

ARMEMENT

4 tubes de 550 mm avec manchon de 533 mm. Charge de base : 23 torpilles antinavires et anti-sous-marines de 550 mm ou 533 mm, ou 46 mines de fond à influence. Missiles : engins antinavires lancés en immersion Exocet SM.39.

APPAREILS

2 moteurs Diesel développant 4 600 ch et 1 moteur électrique entraînant
1 arbre.