LES FREGATES RUSSES DE LA CLASSE PETYA

Entre 1961 et 1964, les chantiers navals de Kaliningrad et de Komsomolsk construisirent dix-huit unités de la classe Petya I. Mais, à partir de 1964 et jusqu'en 1969, la fabrication passa à celle d'un total de vingt-sept unités de la classe Petya II, qui ne se distinguaient de leurs prédécesseurs que par un affut lance torpilles de lutte ASM quintuple de 406 mm qui remplaçait les deux lance-roquettes RBU2500 montés sur l'avant. Ce dernier, à son tour, fit place au système RBU6000 qui avait l'avantage de se recharger automatiquement. Ces deux variantes étaient équipées pour le mouillage des mines.

A partir de 1973, huit Petya I subirent des modifications pour devenir la classe Petya I (mod). Ils perdirent leurs rampes àmines pour recevoir un système de sonar à profondeur variable, à moyenne fréquence, qui était logé sur l'arrière dans un nouveau rouf.
Trois autres unités qui servirent aussi à des essais prirent également cette appellation de sous classe. On dota la première d'un sonar à profondeur variable plus conséquent mais sans rouf sur l'arrière; on installa sur la seconde un rouf à l'arrière de la cheminée (après avoir demonté les tubes lance torpilles), et un système de treuils pour un dispositif de lutte ASM non acoustique et remorqué pour batiment de surface; on construisit sur la troisième une petite structure assez angulaire pour loger un détecteur remorqué que l'on faisait descendre par un orifice sur l'arrière.

En 1978, un type Petya II, le seul d'ailleurs qui fut converti pour une série d'essais, prit le titre de classe Petya II (mod). La conversion faisait penser à celle du Petya I (mod), le rouf du système sonar à profondeur variable étant plus fuselé, on put toutefois garder les rampes à mines.
En 1984, la marine soviétique comptait un total de sept Petya I, onze Petya I (mod) (y compris les vaisseaux experimentaux), vingt-trois Petya II et un Peyta II (Mod) en service dans les quatre flottes.

Photo datant des essais de l'Hiryu en avril 1938.

CARACTERISTIQUES

DEPLACEMENT

standard, 950 t, pleine charge, 1 150 t.

DIMENSIONS

longueur 81,80 m; largeur 9,10 m; tirant d'eau 2,90 m.

EQUIPAGE

98 officiers et matelots.

PERFOMANCES

vitesse maximale, 33 noeuds.

ARMEMENT

2 canons DP de 76 mm bi-tubes (sur Petya I [mod] a dispositif sonar remorque), 4 lance-roquettes de lutte ASM de 250 mm RBU2500 a 16 tubes mums de 160 roquettes on (sur Petya I [mod] seulement) 2 lance roquettes RBU2500 a 16 tubes mums de 160 roquettes, 2 magasins (sur un seul Petya II [mod]) pour 12 on 24 grenades anti-sous-marines, 1 affut lance torpilles quintuple de 533 mm (2 sur le Petya II [mod] et aucun sur le navire experimental a dispositif sonar remorque Petya I [mod]) pour 5 on 10 torpilles anti-sous-marines et entre 20 et 30 mines (aucune sur le Petya I [mod]) selon les types.

APPAREILS

Agencement mixte de deux turbines à gaz et deux diesels entrainant trois arbres.

EQUIPEMENTS
1 radar de surveillance aerienne « Slim Net » on « Strut Curve », 1 radar de conduite de fir pour le canon de 76 mm « Hawk Screech », 1 radar de navigation « Don-2 », 1 radar d'identification ami/ennemi a High Pole-B » et (sur les Petya I seulement) 2 radars d'identification ami/ennemi « Square Head », 2 systemes de contre-mesures electroniques « Watch Dog », 1 sonar de coque a haute frequence, 1 sonar immergeable a haute frequence.