WINCHESTER Model 1895

Il peut paraître étrange qu'un fusil appartenant à l'histoire de la conquête des plaines du Far West soit inclus dans une revue sur les armes de la Première Guerre mondiale. C'est pourtant le cas pour le Winchester Model 1895 qui représenta un élément important dans l'inventaire de l'armement d'un pays au moins. Il s'agit de la Russie, qui entra en guerre en 1914 avec fa seule perspective d'une série de défaites catastrophiques, dont la bataille de Tannenberg est un exemple.

Le problème des états-majors russes provenait de ce qu'ils disposaient de réserves inépuisables en personnels, mais pas du potentiel industriel nécessaire pour les équiper. Certes, l'économie russe d'avant l'année 1914 amorçait son industrialisation, mais elle n'avait pas encore une capacité suffisante pour faire face à une production de temps de guerre. Les hommes finirent par être envoyés en opérations sans armes, en espérant qu'ils récupèrent celles de combattants tombés sur le champ de bataille. Il était clair que cette situation ne pouvait durer longtemps.

La solution la plus simple consistait à se procurer des armes à l'étranger. Les Américains sollicités à cet effet, et en particulier la Winchester Repeating Arms Company de New Haven dans le Connecticut, saisirent cette occasion pour relancer leur chaîne de fabrication de la fameuse gamme des fusils à charge-ment manuel, qui utilisaient un système à levier situé au-dessous de la détente. Celui-ci se manoeuvrait à l'aide des doigts qui tenaient la crosse. Un vif mouvement vers le bas permettait de charger une nouvelle cartouche logée dans un chargeur tubulaire engagé sous le canon. Ce système était périmé au moment de la Première Guerre mondiale, mais il répondait aux besoins de la Russie pour laquelle les Américains lancèrent spécialement la fabrication d'une version militaire de l'arme.

Ce Model 1895 chambré pour la cartouche russe de 7,62 mm reçut des appareils de pointage gradués en arshins, unité utilisée en Russie pour la mesure des portées (1 arshin = 0,71 m). Il rappelait le Winches-ter 75 auquel il devait son origine, mais il était plus long, plus lourd et plus robuste. Il le fallait, car les fusils envoyés en Russie (sauf ceux perdus à la suite des attaques des UBoote) furent tous expédiés directe-ment sur le front pour être mis dans les mains de recrues sommairement instruites qui avaient peu de temps à consacrer à l'entretien. Les Russes reçurent 293 816 Model 1895 au total, et les exemplaires qui rérsistèrent aux combats face aux Allemands et aux Austro-Hongrois servirent encore lors des événements ineaurrectionnels de 1917 et de la guerre qui suivit. Certains furent même pris par les Allemands au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Dimensions considérables mais canons médiocres

CARACTERISTIQUES

POIDS

4.200 kg

CALIBRE

7.62 mm

CHARGEURS
Tubulaire à 5 cartouches