L'AMX 30

Après la seconde guerre mondiale, la France possédait des blindés qui étaient presque tous américains. Dans les années 1950, ces chars avaient été remplacés par des modèles M47, toujours de marque américaine. Au milieu des années 50, la France, la République Fédérale d'Allemagne et l'Italie décidèrent de mettre en commun leur savoir et finance afin de construite un nouveau blindé, qui serait plus léger et qui répondrait mieux aux terrains européens, de plus il serait mieux équipés et armés. La France et l'Allemagne développèrent deux projets, appropriés à leurs attentes respectives.

L'AMX-30 a servit de point de départ au nouveau char Leclerc aujourd'hui en service dans l'armée française, mais il fût aussi à l'origine de nombreux autres véhicules blindés. Notamment le char de dépannage AMX-30D qui avec ses deux treuils et sa grue hydraulique peut changer un moteur de blindé très aisément, de plus, sa lame de bulldozer lui permet d'écarter tout obstacle. Il existe aussi une version dite "poseur de pont" avec une passerelle à travées repliables qui permet de franchir des fossés d'une longueur de 20 mètres. Mais là ou le châssis de l'AMX-30 fût sans conteste le plus remarqué c'est sur le char Pluton. Le Pluton était le blindé transportant et lançant les missiles nucléaires tactiques de l'armée de terre française. Cette arme était uniquement utilisée par la France, elle lui fournissait la possibilité de tirer des armes nucléaires de petite puissance et de courte portée mais ayant l'avantage d'être mobile donc difficilement repérable. Enfin, le châssis a été adapté pour la version française du système missiles Roland et le système SA-10 Sahine. Le premier est un système antichar le second un système antiaérien.

L'AMX-30 fût développé aux Ateliers d'Issy les Moulineaux (AMX). Les premiers prototypes sortirent des usines en 1960, tandis que les premières séries sortirent des usines de Roanne en 1966. Ce modèle s'exporta très très bien, dans les années 80, la moitié de la production partait pour l'exportation.

Ce modèle de blindé est assez léger, c'est d'ailleurs le plus léger des chars de l'OTAN de la première génération. La tourelle est faites d'une seule et unique pièce. Il comprend un canon de 105 mm, avec un canon coaxial de 20 mm. Une mitrailleuse de 7.62 mm sur la coupole complète le dispositif de défense rapprochée. Petite innovation technique avec le canon de 20 mm qui peut être élevé ou abaissé indépendamment du canon principal, tout en gardant le même axe de tir bien sur. Le magasin peut emporter 47 obus pour le canon de 105 mm et un peu plus de 1000 pour celui de 20 mm sans compter les 2000 et quelques cartouches pour la mitrailleuse de 7.62. L'AMX-30 peut tirer des munitions de types HEAT et HE mais aussi des obus fumigènes et des fusées éclairantes. Mais il peut aussi tirer les obus flèche (APFSDS), la vitesse de cet obus peut atteindre 1525 mètre seconde, ce qui lui donne un pouvoir perforant non négligeable. L'armée de terre française dispose d'un modèle, l'AMX-30 B2; qui comporte de nombreuses améliorations en comparaison au modèle initial. Le contrôle de tir a été revu, avec l'intégration d'un télémètre laser, une caméra d'amplification de lumière. De plus le système de transmission à lui aussi subit un lifting.

L'AMX-30 a été l'un des premiers blindés fait par la France, on peut dire que ce dernier obtenu un certain succès car il réussit à s'exporter dans des quantités non négligeables, de plus, il permit à la France d'affirmer son autonomie dans sa politique de défense nationale face à une certaine hégémonie américaine en Europe à cette époque. Quelques éléments restent encore en service aujourd'hui en attendant le remplacement par le nouveau blindé français Leclerc.

CARACTERISTIQUES

EQUIPAGE

4 hommes

POIDS

36 tonnes

MOTEUR & PUISSANCE

Moteur diesel de 12 cylindres développant 720 chevaux à 2000 Tr/Mn

DIMENSIONS

Longueur 9.43 m.
Caisse 6.59 m
Largeur : 3.10 m
Hauteur : 2.86 m

PERFORMANCES

Vitesse de route 65 km/h
Autonomie 500 à 600 km
Obstacle vertical 0.93 m
Coupure franche 2.90 m

ARMEMENTS

Canon principal de 105 mm
Canon coaxial de 20 mm
Mitrailleuse de 7.62