LE CANON AUTOMOTEUR FRANCAIS Mk F3

Dans l'immédiat après-guerre, l'obusier automoteur standard de l'armée française était le M41 de 155 mm, qui se compose essentiellement d'un châssis de char léger Chaffee M24 doté d'une version modifiée de l'obusier M114. Cet engin a été remplacé dans les années soixante par le canon automoteur Mk F3. Il s'agit en fait d'un châssis raccourci de char léger AMX-13 équipé dans sa partie arrière d'une pièce de 155 mm. Ce canon est lui-même dérivé du modèle tracté de même calibre. Le Mk F3 a été exporté vers de nombreux pays : Argentine, Chili, Émirats arabes unis, Équateur, Koweït, Maroc, Qatar, Soudan et Venezuela. En France, il sera supplanté à la fin de la décennie par le GCT de 155 mm. Sa production, comme celle de tous les engins de la famille du char léger AMX-13, fut d'abord confiée à l'Atelier national de construction de Roanne. Mais cette usine s'étant convertie à la fabrication des chars de combat AMX-30 et des différents modèles d'AMX-IOP, le Mk F3 est aujourd'hui assemblé à Chalon-sur-Saône dans les ateliers de Creusot-Loire. Sa cadence de production est cependant plus faible.

La pièce de 155 mm est montée tout à fait à l'arrière du châssis. Elle pointe, en site, de 0° à 67°, et, en azimut, sur 20° à droite et à gauche pour des hausses inférieures à 50°, et sur 16° à gauche et 30° à droite entre 50° et 67° d'élévation. En position de route, elle est arrimée à la coque et pointée à 8° à droite. Le tube, long de trente-trois calibres, est doté d'un frein de bouche à double déflecteur et d'une culasse à vis. Les munitions sont à charge séparée. Les projectiles suivants sont disponibles : HE brisants de portée maximale un peu supérieure à 20 000 m ; éclairants et fumigènes (portée 17 750 m); et à propulsion additionnelle (portée un peu supérieure à 253 300 m). La cadence de tir initiale est de trois coups par minute, mais elle descend à un coup par minute en utilisation prolongée. Avant le début du feu, les deux bêches fixées à la partie arrière du châssis sont déverrouillées et abaissées manuellement. Le véhicule fait alors marche arrière pour les ancrer dans le sol et assurer ainsi une meilleure stabilité de l'affût. Outre son manque total de blindage pour la protection de l'équipage, le Mk F3 souffre d'un défaut majeur : seul le chef de bord et le pilote peuvent prendre place à bord. Le reste des hommes est amené à pied d'oeuvre dans un AMX VCA.

CARACTERISTIQUES

EQUIPAGE

5 hommes

POIDS

16.5 tonnes

MOTEUR & PUISSANCE

1 Diesel SOFAM 8Gxb de 8 cylindres développant 250 ch (186 kW)

DIMENSIONS

longueur, 5.70 m
largeur, 2,65 m
hauteur, 2,70 m

PERFORMANCES

vitesse maximale sur route, 60 km/h; autonomie sur route, 350 km

ARMEMENTS

Canon de 155 mm